Qu’est-ce qu’un médium auditif pur ?

Les méthodes de voyance sont multiples. Si certains voyants ont une vision de l’avenir, d’autres perçoivent des flashs auditifs. Ce deuxième cas de figure concerne le médium auditif pur. Avec cette forme de voyance, le pratiquant peut entrer en transe pour obtenir des informations sur le consultant. Trouvez plus d’informations dans la suite de l’article.

Le médium auditif pur entend des voix

Le médium auditif pur n’utilise aucun support pour pratiquer une séance de voyance. Il se fie aux voix émises sous forme de flashs. Ce pratiquant capte des sons et a des pressentiments auditifs. Son don lui permet d’enregistrer des messages dédiés au consultant. Le médium dispose d’une aptitude à accueillir une entité en sa personne. Le don médiumnique n’est pas toujours nuisible. Il suffit seulement que l’entité ait du respect vis-à-vis du voyant qui l’accueille. Il peut s’agir d’un ange céleste ou d’un tout autre protecteur. L’interprétation des flashs nécessite une certaine expertise de la part du voyant. Le niveau de difficulté varie selon le contexte qui se présente.

À quoi ressemblent les flashs auditifs ?

Les flashs visuels se traduisent généralement comme des voix ou des sons. Tout se passe dans la tête du médium. Hormis les voix et l’image, la voyance peut aussi se manifester par des noms de personnes, des dates, des lieux ou encore des saveurs en bouche. La réception des flashs s’apprend et s’exerce régulièrement. Elle est perçue comme étant une communication spirituelle. En anglais, cela est nommé « channeling ». Lorsque le voyant entre en phase de transe, il communique directement avec les guides du consultant pour collecter les données nécessaires. Dans certains cas, les guides décident de ne pas répondre juste par principe de bienveillance.

Comment devenir voyant auditif pur ?

La pratique de la voyance pure, qu’elle soit visuelle ou auditive, nécessite un minimum de don. Le voyant doit avoir une capacité de perception d’informations (en dehors des cinq organes de sens) dont les personnes ordinaires ne possèdent pas. Pour développer son don, le pratiquant doit exercer la voyance de manière régulière et à but non lucratif. Les prestations sont dédiées aux consultants qui en ont besoin. Rappelons que la voyance pure ne sollicite aucun support pour donner des prédictions. Cette méthode est exercée suivant la base des perceptions du voyant. Ce dernier peut la pratiquer tout en étant endormi, éveillé ou en phase de transe. La voyance n’est en aucun cas assimilée à un fondement scientifique.

Voyance gratuite sur internet : est-ce-que ça marche vraiment ?
Les atouts de la voyance par SMS